L'EHPAD Saint-Martin

LUNDI 23 NOVEMBRE 2020

Mesdames, Messieurs,


La situation sanitaire sur les EHPAD de Châteauvillain et d’Arc-en-Barrois s’améliore significativement.

La reprise des repas en salle à manger, en fonction de l’état de santé de chaque résident, de la date de fin des symptômes pour les résidents positifs, redonne de la vie dans la structure.

Le pic est « peut-être » passé, mais la prudence est de mise, le maintien de toutes les procédures et gestes barrières se poursuit.


Comme annoncé dans mon dernier message, les structures d’Arc-en-Barrois et de Châteauvillain se sont abonnées à « Famileo », une gazette réalisée par les familles. Si vous n’avez pas reçu votre code famille, c’est que nous n’avons pas votre adresse mail. N’hésitez pas à nous la transmettre pour recevoir votre invitation gratuitement.


Toutes les « gazettes » reçues ce matin ont été imprimées et distribuées. Je suis fier d’avoir transmis la première gazette sur Arc-en-Barrois ce matin à une résidente, très heureuse de recevoir ce joyau plein de vie….



En espérant voir le bout du tunnel très vite et retrouver de la vie dans nos structures.

Je ne peux, encore une fois, que féliciter l’ensemble du personnel qui met toute son énergie, son cœur au service des résidents, pour surmonter cette crise.

Maintenant, nous devons redonner des forces à nos ainés, bien éprouvés par cette épreuve…

Merci à vous pour vos messages d’encouragement et de soutien.

Le Directeur,
Florent ETIENNE



JEUDI 19 NOVEMBRE 2020

Mesdames, Messieurs,


La situation sanitaire dans les structures de Châteauvillain et Arc-en-Barrois, comme vous le savez est très tendue.

En effet, malgré tous nos efforts quotidiens, le virus se propage et les tests des résidents négatifs au 30/10 nous reviennent pour certains positifs. Etaient-ils de faux négatifs ou le test a été réalisé trop tôt pour certains ?

Ce virus est sournois, vicieux… et bien difficile à maîtriser.

Croyez-bien que tout le personnel est mobilisé dans le respect des gestes barrières, dans l’accompagnement de nos résidents, qu’ils soient positifs ou négatifs. Même dans les moments très difficiles, comme malheureusement les décès liés à la Covid-19, au nombre de quatre sur l’EHPAD d’Arc-en-Barrois et d’un sur l’EHPAD de Châteauvillain. Certes, les multi-pathologies, la fatigue en cette période de nos résidents sont vecteur de fragilité, et donc de glissement.

Comme vous le savez, vous pouvez appeler au 03.25.02.52.67 à partir de 14h30 pour avoir des renseignements médicaux auprès des infirmières ou directement auprès des médecins traitants de votre proche.

Ce jour, le 19 novembre 2020, une lueur d’espoir me laisse penser que le pic est passé sur Arc-en-Barrois, mais les semaines à venir vont être décisives. Dès ce jour, une vingtaine de résidents va pouvoir prendre leur repas ensemble en salle à manger.

Sur Châteauvillain, la situation reste complexe, mais nous ne sommes qu’à J+16, même si l’état de santé de plusieurs résidents s’améliore.

Sur Maranville, toujours pas cas dans la structure… il faut tenir…

Pour les « Visio SKYPE » je vous propose de vous inscrire au 03.25.02.52.67 de 8h30 à 12h ; Le secrétariat vous fixera un RDV en fonction des créneaux disponibles.

De plus, j’ai abonné les deux structures à « Famileo », une gazette en ligne pour vous permettre de créer votre propre journal, dès que vous aurez reçu votre code d’accès « familial ». Vous n’aurez plus qu’à y inscrire vos messages, photos et la « gazette » de votre proche sera directement mise en page et éditée le lundi matin par nos soins et distribuée dans la foulée. Vous donnerez le code d’accès aux membres de votre famille (enfants, petits-enfants…) pour alimenter ce journal et égayer les journées de nos résidents. 

Même si ce n’est pas encore d’actualité, mais je l’espère prochainement, nous sommes en réflexion pour remettre en place les visites familles dès que la situation sanitaire le permettra. Celles-ci doivent être correctement organisées pour protéger vos proches et vous protéger.

Comptant sur votre compréhension et votre soutien,

Le Directeur,
Florent ETIENNE